La LIR

En 1995 la LIR héritait de l’improvisation théâtrale, après les tentatives du Sham’s Théâtre, et autre Vollard.

L’improvisation est née de la frustration de comédiens québécois, dont les spectacles étaient boudés, au profit des matchs de hockey... et voilà que le théâtre décide de s’inviter DANS UNE PATINOIRE. Le Théâtre expérimental Québécois venait d’inventer le Match d’Improvisation Théâtrale... comme un foutan, aurait-on dit en créole réunionnais.
En 1996 (parution au JO) Le théâtre d’improvisation réunionnais nait officiellement d’une arborescence de la compagnie Déclic Théâtre, basée à Trappes et importée par Thomas Gerdil (qui a entre autre, participé à la formation de Jamel DEBBOUZE). La structuration de la Ligue réunionnaise d’improvisation, passe donc naturellement par Déclic Théâtre et ses formateurs, qui viendront à plusieurs reprises à La Réunion, à l’invitation de la LIR.

Du théâtre aux patinoires, du Québec à la Banlieue Parisienne, du zoréy au kréol... L’impro est par essence même, voyage et partage. Alors, la LIR multiplie ses actions de partenariat à l’intérieur et à l’extérieur du département pour permettre à l’ensemble de ses adhérents de bénéficier d’un maximum d’apports théoriques et pratiques dans le domaine de l’improvisation théâtrale, pour offrir au public des improvisations toujours plus recherchées, toujours plus affinées.

Depuis 1995, la LIR continue d’élargir ses échanges au travers de divers actions tels que :

  • Organisation d’un championnat junior
  • Animation d’ateliers impro dans les quartiers de St Denis (Quartiers d’Impro)
  • Accueil d’une délégation de l’océan indien pour former des formateurs
  • Interventions à Mayotte pour un public en difficulté sociale
  • Interventions de comédiens d’impro professionnels (références nationales et internationales - Belgique)
  • Transfert d’une équipe de la LIR en tournée à Toulouse et à Paris, sur invitation d’anciennes joueuses de la LIR, aujourd’hui pratiquant l’impro à Toulouse.

De plus chaque année les comédiens de la LIR se forment à des pratiques complémentaires avec des professionnels locaux : la danse contact (Sylvie Robert, compagnie Argiles), la technique théâtrale (J-Luc Malet), le conte traditionnel (Annie Grondin), le rythme à travers les percussions (Nicolas Moucazambo), le clown (Gladys Mnémonide) etc.

Aujourd’hui, au travers du FERIIR (Festival Rigolo et International d’Improvisation de La Réunion), son festival créé en 2012, la LIR démontre de sa volonté, de sa capacité à recevoir des troupes internationales afin de partager l’impro sous toutes ses formes, avec elles, pour et avec le public de La Réunion.